Notre Blog

Lisez les dernières nouvelles

Le choix que nous opérons aujourd'hui détermine absolument ce que nous serons demain. A l'impossible nul n’est tenu et la réussite n’est pas toujours pas le produit d’un mystère caché quel que soit le domaine dans lequel on aimerait s’affirmer car “ Impossible n'est pas français ! 
 
Le manque de confiance en soi qui, bien souvent s'érige devant nous en obstacle, nous empêche à obtenir ce que nous désirons soit à atteindre notre but ou à accomplir nos rêves même les plus fous !  N’oublions pas ce que nous pensons au sujet de nous-même voire l’opinion que nous avons au sujet de nous-mêmes dans notre fort intérieur, s'extériorise sans le moindre effort de notre part et   communique ensuite un message aussi positif que négatif selon que nous pensons positivement ou négativement de nous-même. 

Safi est une femme travailleuse, elle est réceptionniste dans une institution financière.
Cadette de quatre et enfant Chérie de sa mère, elle a connu une jeunesse particulière.
À sa naissance elle était un gros bébé aux oreilles un peu plus grosses que la normale.
Et déjà à l’âge de 6 ans tout le monde l’appelait l’éléphant en faisant allusion à ses grandes oreilles pour une petite fille de son âge.

Très vite, ce surnom prit une connotation négative en plus des réprimandes brutales de la part de ses tantes à chaque fois qu’elle commettait une erreur. Celles-ci lui reprochaient d’être moins intelligente et disaient que ses grosses oreilles d’éléphant ne lui servaient à rien en usant ces termes : « Déjà que tes oreilles ne te servent à rien qu’elles te rendent encore plus moche en te couvrant le visage ».

On entendait souvent sa tante Fatima lui dire : « Tu n’es pas assez jolie pour avoir un mari décent dans ta vie ».

Safi était exceptionnellement travailleuse, ses résultats scolaires et universitaires témoignaient sa particularité. Mais Elle semblait être la parfaite victime des Casa Nova qui rodaient comme des lions cherchant des proies faciles à dévorer.

Malgré son attention et ses efforts incessantes, se relations amoureuses allaient d'échecs en échecs. Et curieusement ses amitiés semblaient toutes prendre fin après des semaines d’abus mental et émotionnels. Elle, par contre, faisait tout ce qu’elle pouvait pour ne fût-ce que garder un homme pendant plus 4 mois ; chose qui lui semblait impossible.

Trois ans plus tard, après qu’elle soit embauchée et qu’elle ait démontrer des admirables capacités, son patron lui proposait un poste plus important. Il voulait qu’elle assume la responsabilité de Branch Manager (Directeur de Succursale), un poste vacant qui lui mettrait de diriger une quinzaine d’employés.

Pendant qu’elle y réfléchissait en se regardant longuement dans une glace Safi voyait plutôt l’image d’une femme en surpoids aux oreilles éléphantesques, l’image d’une femme pas assez douée, pas assez grande de taille et pas très éloquente pour assumer le rôle de chef de bureau. Elle imaginait plutôt les critiques et commentaires négatifs sur son poids et ses oreilles à chaque fois qu’elle réprimanderait l’un des subalternes. Et en fin de compte Safi refuse cette opportunité en s’estimant incapable de gérer des personnes de loin plus belles qu'elle. 

Il vous arrive assez souvent dans votre vie quotidienne d’être votre propre obstacle par le simple fait de n’avoir pas une forte opinion de vous-même. C’est justement au moment l’on perd le nord qu’on se laisse emporter par des idées ou des propos contradictoires qui nous poussent à perdre cette confiance et on se laisse ainsi emporter et convaincre pas opinions négatives qui, certes, vous détournent de vos ambitions et même étouffent vos talents cachés qui n’attendent que le moment propice pour éclater.

Votre confiance personnelle peut vous   amener à   valoriser cet élément que vous jugez négatif et le rendre négatif simplement par le fait que vous êtes convaincu que vous pouvez y arriver. Le tout se résume sur la force de la pensée. Vouloir, c'est pouvoir dit-on et “quand on veut très fort quelque chose, on finit toujours par y arriver « Marty Mc Fly ».  Le manque de confiance que nous développons affecte nos décisions sur les plan affectif, social et professionnel en même temps ; dès lors nous devenons indécis.

Nombreux sont ceux-là qui n’ont pas tenu de leurs conditions physiques mais ont pu percée dans des domaines ou la force physique est de rigueur.



1- Chantelle Brown-Young,  mannequin  et Top model canadien mais atteint du vitiligo, une maladie de peau, a été longuement méprisée, humiliée sur les bancs de l'école et affublée de noms peu flatteurs à cause de sa maladie. Chantelle ne rêvait alors que d'une chose : devenir un Top Model et prouver à tout le monde que la beauté n'a pas de visage. Rêve devenu réalité

 

Atteinte de Vitiligo, une maladie qui entraîne une dépigmentation de la peau sur de multiples parcelles du corps, cette a décidé de tirer profit de cette particularité physique. 
 
2. Shaun Ross

 

Acteur, mannequin et top model américain, Shaun Ross est aussi  danseur amateur. Il est atteint d'albinisme source de toute sorte de discrimination.
 
 
 3. Oscar L. C Pistorious  

Cet athlète sud-africain, Amputé des jambes, a fait preuve de courage et de détermination lors des JO paralympiques de Londres en remportant trois médailles. Son challenge ? Courir après la perfection.

 

4. Erik Weihenmayer

En date du 25 mai 2001, Erik Weihenmayer devenait le seul aveugle à franchir le sommet du mont Everest a l’âge de   33 ans.

Et pourquoi pas vous ? Rien ne doit vous empêcher de vous démarquer surtout quand vous avez foi en vous-mêmes.  « Impossible n'est pas Africain » ! 

Vous avez de la valeur et vous avez du potentiel ; et avec un grain de confiance vous pourrez bien émerger. Quel que soit votre condition, la réussite n’a qu’un seul secret : La détermination et l’assurance.

Amina était une femme qui souffrait profondément. Chaque soir, avant de se coucher, elle chagrinait dans son lit après avoir passé une longue journée de dur labeur. Elle devait s'assurer de rester pourvoyant et forte pour elle et son bébé qui à l’époque n’avait que cinq mois âge. Seule, abandonnée par celui qui, depuis longtemps, était son ami et son confident ; le pilier de sa force comme elle avait l’habitude de le dire quand elle le décrivait. Elle se retrouva délaissée dans un monde obscur où le Bonheur, la famille, le véritable amour ne constituaient rien d’autre qu’un véritable mythe.

Après avoir sacrifié un avenir prometteur, un futur qui semblait réserver d’immense opportunités, elle était devenue une femme qui passait ses journées à nettoyer, cuisiner et à nourrir un bébé sans père.

Un jour, alors qu’elle était encore étudiante en droit des affaires, Amina tombe enceinte de Marc qui n’avait pas d'emploi officiellement reconnu. Marc était de ceux qui s’appellent communément businessman.

D'une apparence très élégante, Marc avait la langue bien pendue et changeait régulièrement de véhicules au point où on l’apercevait difficilement dans un même véhicule plus d'une fois. Et Avec sa carrure imposante voire remarquable, on avait aussi l'impression que Marc ne souffrait d’aucun problème financier. Il jouait inlassablement la carte du mariage et reprochait sans cesse son ex fiancée sur qui il rejetait toutes erreurs du passé. Personne ne pouvait décrire avec précision ce que Marc avait comme occupation professionnelle et officielle.

Amina portait sur ses épaules le lourd fardeau de la droiture. Ainée d’une famille de conservatrice et modeste de quatre enfants, elle n’avait donc pas droit à l’erreur. Elle devait non seulement réussir ses études pour soulager sa famille du lourd joug de la pauvreté mais aussi servir d’exemple et de repère à ses trois petites sœurs.

Marc vint dans la vie d’Amina au moment où elle traversait des moments émotionnellement et financièrement difficiles. Ses parents n’étant pas les plus privilégiés de la ville, il lui était même difficile d’aller participer aux cours par manque de moyen de locomotion. Et comme l’argent de poche ne venait qu’à une fréquence très irrégulière il ne lui était donc pas rare d’effectuer des longues heures de marche sous un soleil accablant.

Marc est un homme rusé et expérimenté ; il savait que Amina était une fille douce. Il savait aussi qu’elle ne voulait pas décevoir son père. Alors il entreprit de jouer le jeu de sa victime. Il disait à sa conquête combien il avait également souffert dans son passé et combien son ex lui avait presque gâché la vie. D’une voix douce et séductrice Marc répétait incessamment à Amina combien il l’appréciait, combien elle changerait sa vie et combien il ferait d’elle la femme la plus heureuse du monde.

Six mois plus tard Amina tombait enceinte et faisait face à un dilemme ; il fallait soit garder l’enfant, et perdre Marc ainsi que l’opportunité de passer son stage de fin d'étude dans une des plus grandes entreprises du pays, soit d’opter pour l'avortement dans le but de rester à coté de Marc.

Après plusieurs jours de réflexion et d'introspection elle prit la lourde décision de garder son enfant au péril de son amour pour Marc et de toutes les opportunités qui lui souriaient.

Dès lors Amina était rejetée par sa famille et son calvaire commençait.

Etes-vous Amina ? Il n’est pas trop tard pour vous relever. Avoir des enfants est un privilège refusé à plusieurs à l'heure actuelle.

Le destin de votre enfant ou de vos enfants était déjà lié à votre situation. Il est tout à fait normal que vous ayez de l’apathie et des ressentiments vis à vis du père de votre enfant. Personne n’aimerait se sentir trahit. Aucune personne sur terre ne souhaiterait avoir à faire à une personne déloyale. Vous avez misé tellement gros dans cette union que vous semblez en subir seule les conséquences?

Vous vous êtes totalement investie dans cette relation en espérant de construire une merveilleuse famille avec lui.

Comme il l’avait promis ? Vous êtes parties sur une base solide mais vous avez quand même été déçue ? Ne lui en voulez plus. Votre histoire n’est pas finie et vous avez plutôt mis fin à son histoire dans votre vie.

A présent vous avez la chance et l’opportunité d’être l’alpha et l’Omega d’une autre personne qui vous aimera d'un amour inconditionnel pour le restant de sa vie même si on vous coupait les jambes.

Vous êtes une femme forte, plus forte que vous ne le croyez. Observez simplement et attentivement tout ce que vous avez enduré et surmonté jusqu’ à présent. Et comme un athlète, vous parcourez de longues distances et il ne vous servirait à rien d’aller beaucoup trop vite au départ au risque de perdre tout votre énergie au moment crucial de votre course.

Voici venu le moment où il faut être fort et sceller sa victoire. Alors concentrez-vous désormais sur deux choses : votre enfant et vous-mêmes. Vous êtes comme du vin qui avec l’âge s’enrichit en gout. Travaillez sur vous-mêmes et ne soyez plus jamais la même. Vous n’avez rien perdu mais vous avez gagné en termes d’expérience.